Economisez Autrement !

Faire sa lessive maison

Écrit par Pic Pic

Résultat de recherche d'images pour "lessive maison"

 

Les lessives industrielles étant fort polluantes pour l'environnement, pourquoi ne pas chercher des alternatives plus écologiques, moins nocives, plus douces pour le linge et qui ne provoquent pas d'allergie ?

Résultat de recherche d'images pour "lessive maison"

 

Enlever les taches et
fabriquer son détachant

Détachant avant lavage

Pour les taches rebelles, ainsi que pour les taches récentes, il est préférable d'effectuer un prélavage ou d'enlever les taches avant de laver les vêtements ou le linge. De nombreux produits de base aident à faire partir les taches, appliqués sur les taches elles-mêmes ou versés dans une eau de trempage, préalablement à la lessive :

  • les cristaux de soude,
  • le savon de Marseille,
  • le savon noir,
  • le bicarbonate de soude,
  • l'eau oxygénée,
  • la terre de Sommières,
  • le percarbonate de soude,
  • le vinaigre d'alcool...

 

Vous pouvez également préparer un flacon avec un mélange prêt à être utilisé comme un détachant du commerce, vous pouvez également transférer votre préparation dans un bidon avec pistolet pour vaporiser directement le produit sur les taches.

 

Les noix de lavage

Les noix de lavage sont un substitut naturel aux lessives classiques. Ce sont les coquilles de ces noix végétales produites par un arbre en Asie qui sont utilisées car elles sontnaturellement riches en saponines solubles dans l'eau et ne nécessitent ni transformation ni production industrielle, elles sont récoltées, séchées, nettoyées, triées, décortiquées et emballées pour être commercialisées. Elles sont connues et utilisées depuis des générations en Inde. Les qualités des coquilles sont variables selon de nombreux facteurs, comme le moment de la récolte, le séchage et le nettoyage des coques. Les plus efficaces sont celles de l'espèce Sapindus Mukorossi, qui produit de grosses noix. La récolte des noix ne dégrade pas les arbres. Le paquet acheté ne devrait contenir que des coquilles mais pas les noix elles-mêmes (un poids inutile).

Elles nettoient moyennement bien, ne viennent généralement pas à bout des taches rebelles, ne blanchissent ni ne parfument le linge. Elles suffisent généralement pour laver du linge que l'on souhaite rafraîchir ou du linge préalablement détaché, mais elles ne contiennent pas d'agents blanchissants.

Après plusieurs utilisations, les coquilles usées, devenues plus ternes et plus clairespeuvent être compostées. Elles ne polluent pas. Cependant le bilan écologique est globalement positif, à peine mitigé, du fait du transport des noix depuis l'Asie. Mais un kilo de coques de noix permet des mois de lessive voire une année, pour une famille de 4 personnes.

Résultat de recherche d'images pour "noix de lavage"

 

La lessive en machine aux noix de lavage :

Pour faire tourner une lessive, 4 à 8 demi-coques seront nécessaires. Ces noix de lavage seront placées dans un petit sac, une pochette ou filet fermé et placé dans le tambour de la machine. Plus la température de lavage est élevée, plus les coques de noix de lavage libèrent de saponines. Lors du rinçage (à l'eau froide) les coques ne libèrent plus de saponines. Pour une lessive à 90°C, les noix ne serviront qu'une fois ou à peine plus, pour une température de lavage comprise entre 30 et 40°C, les mêmes coques pourront être utilisées pour 2 ou 3 lessives.

 

Lessives artisanales

La lessive au savon de Marseille

Au lieu d'utiliser une lessive du commerce en poudre, en tablettes ou liquide, vous pouvez préparer votre lessive à base de flocons de savon de Marseille ou d'un pain de savon de Marseille râpé à l'économe ou à l'aide d'une râpe.