Economisez Autrement !

8 astuces de grands-mères pour lutter contre le froid

Écrit par Pic Pic

Résultat de recherche d'images pour "il fait froid""

 

On ressort les écharpes et les manteaux, on remplace les mojitos glacés par des thés brûlants, on se couvre de la tête aux pieds… Et pourtant, on grelotte toute la journée. Et si on faisait confiance aux bons conseils de nos grands-mères pour combattre le froid ? Peu coûteuses, ces astuces testées et approuvées feront le bonheur des frileuses.

La bouillotte

Ok, on vous l’accorde, la bouillotte, ce n’est pas l’accessoire glamour de l’année. Mais c’est quand même la meilleure amie des frileuses : on la remplit d’eau bouillante (certaines passent même au micro-ondes) et elle conserve sa douce chaleur pendant plusieurs heures. Et ça marche vraiment !

Le conseil en plus : une heure avant d’aller au lit, on place une bouillotte bien chaude sous la couette : comme les draps sont tièdes, on s’endort plus facilement.

 

Les crèmes hydratantes

Les peaux sensibles sont vite irritées lorsque l’hiver s’installe. Le problème, c’est que cette réaction dermatologique conduit le sang à la surface de la peau, ce qui se traduit par une perte de chaleur. Résultat : on a (encore plus) froid. Pour éviter ça, la crème hydratante est notre meilleure alliée. On l’applique en couche épaisse sur la peau, juste après la douche, et on insiste bien sur les extrémités (mains, pieds et — éventuellement — nez et oreilles).

Le conseil en plus : la crème Nivea, c’est l’idéal. Sinon, du beurre de karité ou du lait hydratant pour le corps font très bien l’affaire.

 

Les vêtements chauds

Ça paraît évident : en hiver, il faut porter des pulls. Pourtant, toutes les fibres textiles ne se valent pas. Petite piqûre de rappel : pour avoir bien chaud, on évite absolument le synthétique (sauf la Polaire – bien qu’elle ne protège pas du vent). On mise plutôt sur la laine (excellent isolant thermique), le cachemire, le mohair, l’angora, l’alpaga (plus cher, mais aussi plus fin), le velours (tout simplement idéal) ou la soie (pour le cou, par exemple).

Le conseil en plus : jouez la carte de la superposition ! En plus, c’est très à la mode.

 

Le bain de romarin

Si vous avez les extrémités glacées dès que l’hiver arrive (nez, pieds, mains, oreilles…), vous souffrez peut-être de troubles de la circulation sanguine. Pour y remédier, faites confiance au bain de romarin. La recette de grand-mère : 200 g de romarin frais (on en trouve en supermarché) pour 1 bain, laissez infuser 10 min avant d’en profiter.

Le conseil en plus : on peut aussi y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée ou d’oranger ou d’hélicryse, diluées dans du lait pour le corps. Attention : déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants !

 

La couleur rouge

Le froid, c’est aussi dans la tête. Quand les premiers frimas surviennent, il est temps de retravailler un peu la déco de la maison, pour donner une illusion de chaleur que le corps interprétera favorablement. A nous les bougies, les coussins moelleux, les plaids bien chauds, les rideaux et les tapis épais, les édredons… Dans l’idéal, on mise sur des couleurs chaudes, qui sont connues pour booster la circulation sanguine : du rouge, du violet, de l’orange.

Le conseil en plus : c’est une astuce qui marche aussi au niveau de la garde-robe. Psychologique, on vous dit !

 

L’activité physique

Bouger permet d’accélérer le rythme cardiaque et (donc) de booster la circulation sanguine, surtout au niveau des extrémités. L’idéal pour augmenter un peu notre température corporelle. Vous travaillez dans un bureau ou chez vous ? Toutes les heures, pensez à faire quelques pas, ou des étirements. Avant d’aller vous coucher, n’hésitez pas à faire quelques exercices de gym. Et dans la rue, pressez le pas et balancez les bras : ça réchauffe !

Le conseil en plus : si vous pratiquez une activité en extérieur (running, vélo…), attention : faire du sport quand il fait froid, ça ne s’improvise pas. L’échauffement doit être plus long, la tenue, adaptée, et l’hydratation, plus importante.

 

Les tisanes

Les tisanes ont le don de nous réchauffer en un rien de temps. Dans l’idéal, on prépare à l’avance une grande théière isotherme pour pouvoir se resservir plusieurs fois. Et on y ajoute un petit filet de miel et/ou quelques gouttes de jus de citron, pour prévenir les petits maux de l’hiver.

Une recette de tisane anti-froid : eau bouillante (100 °C) + galanga + gingembre + cannelle + clou de girofle + macis + cardamome. Aussi efficace qu’un vin chaud…

 

La viande

La digestion est un processus qui exige beaucoup d’énergie de la part de l’organisme. Or, lorsqu’on utilise de l’énergie, cela créé de la chaleur : pensez à votre dernière séance de sport ! Et quelles sont les molécules qui sont les plus longues à digérer ? Bingo : les protéines. Alors pour passer l’hiver sans frémir, on adopte le régime « viande » : pot-au-feu, blanquette de veau, bœuf bourguignon… Des petits plats qui réchauffent !

Le conseil en plus : vous êtes végétarienne ? Pas de problème : misez sur les arachides, le fenugrec, les haricots rouges et blancs, les fèves, les lentilles, les pois cassés, le son d’avoine, le soja, le pain de seigle…